Quitterie S - artiste peintre : presse logo presse
Quitterie S - artiste peintre : presse diaporama
accueilatelierdessinspeinturesstructuresc.v.pressehier,j'ai...contact
2000
la gazette
de l'hôtel drouot

le petit bouquet
télérama

1996
sud-ouest
sud-ouest

Le Petit Bouquet n°632 - février 2000 - Marie Gayet

À l'opposé des lumineuses fêlures d'Akila, les fonds gris-bleu et noirs de Quitterie S pourraient sembler ternes et tristes. Mais au contraire, cette jeune artiste dont c'est la première exposition, est animée de la même énergie de travail. À regarder ses oeuvres récentes, toutes récentes (certaines datées 2000), on a la conviction d'un parcours artistique mûri, émanant d'une expérience intérieure profonde et d'une vraie personnalité. Peinture, dessin, collage, gravure sur bois, mots, chiffres, petits textes glanés de ci de là, personnages et visages de facture presque enfantine, silhouettes à peine formées, effacements, radiographies, tableaux traversés de lignes, ce mélange de matériaux et de techniques semblent stimuler la création tout en laissant la place à l'interstice de la pensée. D'un langage plastique qui devient langage personnel, expression d'un sentiment, d'une expérience intérieure, qui explore la mémoire, cherche dans la disparition, réactive l'oubli. Car les petits et grands formats de Quitterie S se lisent comme des allusions à elle-même, des retours sur soi, des fragments d'un journal intime, mais qu'elle ne livrerait que par bribes indicibles.  Aujourd'hui, non, hier, j'ai... . Une longue ponctuation de points et de minuscules chiffres prolonge ce début de confidence mais elle ne dévoilera pas le secret de la suite. Cette suspension laissera planer le mystère, à l'instar de ce S majuscule derrière Quitterie.